Aller au contenu principal
Helpdesk
Une initiative de Bruxelles Environnement

FAQ

L’objectif du Label est de récompenser les démarches des organismes qui s’engagent et réduisent concrètement leur impact environnemental, et de promouvoir ces organismes. Bruxelles Environnement met donc les labellisés en lumière via plusieurs canaux de communication :

Au-delà de ce délai, le dossier s’archive et il faut recréer un dossier si vous souhaitez poursuivre la démarche, via la fonction « duplication de dossier » sur la plateforme. Les données remplies dans le dossier archivé ne sont pas perdues et se retrouveront automatiquement dans le dossier dupliqué, qui sera lié à la version la plus récente du Référentiel.

Suite aux informations remplies sur le profil de l’organisme, des activités et des spécificités du site, le référentiel s’adapte le plus possible au contexte de l’organisme. Il est cependant difficile que l’adéquation soit complète ; une bonne pratique est considérée comme « Pas applicable » si l’organisme ne peut pas s’y conformer d’un point de vue technique. Dans ce cas, il est demandé de fournir vos arguments dans l’espace commentaires afin que le vérificateur puisse en tenir compte lors de l’évaluation de votre dossier. Attention, « Pas applicable » ne signifie pas que votre organisme ne souhaitait pas mettre cette bonne pratique en œuvre. S’il est possible techniquement de la mettre en œuvre, mais que votre organisme n’a pas encore pris de mesure à cet égard, l’action s’applique, mais le taux de réalisation est nul (0%).

Le coordinateur du Label peut modifier dans l’onglet « Mon entreprise », le nom et les coordonnées de la Direction. Il faudra alors réimporter le formulaire d’inscription (lien : https://apply.ecodyn.brussels/samples/inscription_fr.pdf ), signé par la nouvelle Direction.

Il faut en informer le Helpdesk dans le cas où il faudrait supprimer un compte, par exemple si la personne a quitté l’organisme ou ne participe plus à la démarche de labellisation.

Dans la rubrique « Mon entreprise », il est possible de créer des comptes d’accès supplémentaires en cliquant sur « Ajouter un gestionnaire de dossier » (en bas de la page).

Puis, dans la liste des sites d’activité, sélectionner le site d’activité correspondant et modifier le champ « Gestionnaire de dossier de labellisation » en y renseignant le nom du nouveau gestionnaire.

Il faut avertir le Helpdesk (via la messagerie de la plateforme ou via info@ecodyn.brussels), qui fera le nécessaire au niveau de la plateforme. Du côté de l’organisme candidat, le nouveau coordinateur du Label devra imprimer à nouveau le formulaire d’inscription (lien : https://apply.ecodyn.brussels/samples/inscription_fr.pdf), le compléter en insérant ses coordonnées comme coordinateur du Label, le faire signer par un représentant légal de l’organisme, le scanner et le réimporter sur la plateforme.

Le European Resource Efficiency Knowledge Centre (EREK) est un organisme de l’Union Européenne dont l’objectif est d’aider les entreprises européennes à devenir efficaces en termes d’utilisation des ressources (énergie, matériaux et eau).

Son site web  (lien : https://www.resourceefficient.eu/fr ) héberge à cet effet divers outils et informations. Vous y trouverez notamment des modèles commerciaux de l’économie circulaire qui font de la gestion des déchets une activité rentable.

Le Label international Clé Verte est un écoLabel décerné annuellement par l’association Teragir. Il certifie les équipements touristiques, hôtels, chambres d’hôtes, auberges de jeunesse, campings, centres de conférence et attractions, sur base de critères d’évaluation portant sur la gestion environnementale générale, la gestion des déchets, de l’eau, de l’énergie et des espaces verts, l’alimentation, l’éducation à l’environnement, la mobilité, etc.

Les deux Labels sont donc complémentaires et le Label Green Key peut être un tremplin vers le Label Entreprise Ecodynamique

Les établissements Clé Verte à Bruxelles sont repris sur le site de Visit Brussels : https://visit.brussels/fr/article/green-key

Le Label Ecoschools est un Label international destiné aux écoles durables, organisé par la FEE (Foundation for Environmental Education) et valorise les efforts des écoles en éducation à l’environnement ainsi qu’en gestion environnementale. Il est valide pour 2 ans.

Les deux Labels sont donc complémentaires et Ecoschools peut être un tremplin vers le Label Entreprise Ecodynamique.

Pour plus d’infos : https://environnement.brussels/thematiques/ville-durable/leducation-lenvironnement/le-label-eco-schools/quest-ce-que-le-label-eco

Le Label Good Food est également initié par Bruxelles Environnement et a pour objectif de soutenir et guider les restaurants et commerces qui s’impliquent dans une démarche durable. Ce Label comprend 3 niveaux (une, deux ou trois toques) et est valable 3 ans. Il récompense les établissements qui :

  • emploient des produits locaux et de saison ;
  • utilisent des alternatives aux protéines animales ;
  • se fournissent chez un producteur respectueux de l’environnement ;
  • minimisent le gaspillage alimentaire.

Le Label Good Food se penche donc sur le contenu des menus, alors que le Label Entreprise Ecodynamique s’intéresse plutôt à la gestion de l’infrastructure, la mobilité des parties prenantes, etc.

Les établissements labellisés Good Food sont repris sur le portail Good Food.

Retrouvez tous les avantages du Label sur cette page.

Le Label Entreprise Ecodynamique s’obtient en déposant sa candidature sur la plateforme en ligne. L’organisme candidat s’y inscrit, complète son profil et est invité à compléter un dossier de candidature pour son site d’activité, reprenant l’ensemble des bonnes pratiques environnementales qu’il met en place.

Le dossier de candidature doit être complété dans les 18 mois après la création du dossier.

Le candidat doit charger des justificatifs pour les obligations légales et les bonnes pratiques obligatoires sur la plateforme. Une fois le dossier complété et envoyé, il est alors vérifié. Des justificatifs supplémentaires peuvent être demandés au candidat aléatoirement pour certaines de ses bonnes pratiques. Sauf cas exceptionnel, le processus de vérification se fait endéans les 4 mois.

Lorsque le dossier a été vérifié et validé, le candidat est labellisé avec une, deux ou trois étoile(s) et reçoit son certificat de labellisation, avec la date de l’obtention du label.

Le label récompense la performance environnementale de l’organisme au moment de sa candidature. Il n’a pas de durée limite de validité, mais l’organisme est libre à tout moment de redéposer une candidature pour mettre à jour son Label s’il désire, par exemple, valoriser de nouvelles initiatives qu’il aurait mises en place. Il n’y a pas d’obligation de renouvellement, l’organisme progresse à son rythme.

Le Guide – « Déposer sa candidature – Etape par étape » vous accompagne pas à pas dans le processus de labellisation.

Le Label Entreprise Ecodynamique récompense et encourage les entreprises, associations et institutions bruxelloises qui agissent pour réduire l’impact de leur activité sur l’environnement. Il s’agit d’une reconnaissance officielle et gratuite.

Le label valorise les démarches en éco-gestion, notamment en matière de gestion et prévention des déchets, d’utilisation rationnelle de l’énergie, de gestion de la mobilité des travailleurs… Les efforts réalisés sont symbolisés selon une échelle à trois niveaux : une, deux ou trois étoile(s).

Le label ne récompense pas les écoproduits ou les éco-services. Il n’évalue pas l’aspect écologique de votre « core business ». Son objectif est d’évaluer la manière dont l’organisme réalise son activité, pas l’activité elle-même.
Le label a été créé en mai 1999 et a été revu en profondeur en février 2018. Il est coordonné par l’Administration régionale Bruxelles Environnement.

 

Bruxelles Environnement propose régulièrement des sessions d’information aux organismes désireux de se lancer dans une démarche écodynamique. Celles-ci sont couplées à des workshops visant à aider les candidats à avancer au mieux dans leur dossier de candidature.

Chaque session possède donc deux parties :

  • Session d’information (1h30) – Ouverte à toute personne intéressée par le label : présentation du Label Entreprise Ecodynamique (changements et nouveautés), à qui il s’adresse, ses avantages, la procédure de candidature, les critères d’évaluation et les services à disposition des candidats
  • Workshop (1h30) – Réservé aux candidats en cours de constitution de dossier : le contenu est présenté dans le formulaire d’inscription, celui-ci est susceptible d’évoluer d’une session à l’autre selon les besoins des candidats. Le formulaire vous permet de suggérer des thèmes à aborder.

Retrouvez toutes les informations relatives au label sur cette page.

Le Label est entièrement gratuit, aucun coût n’est chargé au cours du processus de labellisation. La mise en place de mesures d’éco-gestion peut représenter un coût d’investissement pour l’organisme, mais la réduction de la consommation en eau, en électricité ou en chauffage peuvent également apporter des économies à moyen ou long terme.

Par ailleurs, en vous lançant dans la démarche du Label Entreprise Ecodynamique, vous bénéficiez de services gratuits : des sessions  d’information, des workshop, un contact direct avec le Helpdesk ainsi que différents outils de gestion environnementale.

Chaque dossier de candidature au label, suite à la demande de labellisation, fait l’objet d’une vérification par le vérificateur. Celui-ci transmet son rapport de vérification à Bruxelles Environnement qui décide in fine de la labellisation ou non de l’organisme.

La vérification, effectuée endéans les 4 mois par le vérificateur, peut être de deux types :

  • une vérification dite administrative ;
  • un audit sur site.

La vérification administrative se fait sur base de pièces justificatives qui attestent de la réalité de la mise en œuvre telle que demandée dans le référentiel.

Seront vérifiées :

  • l’exhaustivité et l’exactitude de la description des activités exercées sur le site ;
  • toutes les preuves relatives aux obligations légales reprises dans le référentiel et applicable au dossier examiné ;
  • toutes les bonnes pratiques obligatoires ;
  • un certain nombre de bonnes pratiques déclarées mises en œuvre.

Si le vérificateur estime que les pièces justificatives ne sont pas pertinentes ou non conformes au référentiel, ou que le calcul du taux de réalisation d’une ou plusieurs bonnes pratiques lui semble incorrect, celui-ci peut demander des explications et des précisions. Il a également la possibilité de vérifier des bonnes pratiques supplémentaires et les preuves y relatives.

En outre, un audit de terrain sera effectué pour 25% des dossiers de candidature déposés. Ces dossiers seront choisis aléatoirement. Le candidat est prévenu de l’audit et une date est fixée endéans les 4 semaines avec le vérificateur.

Pour plus de précisions, voir règlement : http://www.ecodyn.brussels/wp-content/uploads/2020/05/REGL_20200520_Ecodyn_FR.pdf

Le Label Entreprise Ecodynamique évalue la démarche en éco-gestion de l’organisme candidat en comparant les actions mises en place par le candidat pour réduire l’impact de son activité sur l’environnement, avec l’ensemble des actions que le candidat pourrait mettre en place dans l’idéal (démarches qui lui sont donc applicables).

Pour réaliser cette comparaison, le Label utilise un référentiel objectif, transparent et adapté au profil du candidat. Le référentiel est une base de données composée d’un ensemble d’obligations légales environnementales ainsi que des bonnes pratiques en éco-gestion dans 8 thématiques environnementales. A chaque bonne pratique, est attribué un poids lequel est calculé en fonction de sa capacité à réduire l’impact environnemental de l’organisme candidat. Ce poids correspond à un certain nombre de points. La somme de tous ces points constitue le score global de l’organisme.

Les bonnes pratiques obligatoires et les obligations légales quant à elles, ne font pas partie de cette comptabilité puisque la conformité réglementaire est de mise pour pouvoir soumettre un dossier.

Le Label récompense le candidat en lui attribuant une, deux ou trois étoiles en fonction de son score. Ce score total  doit obligatoirement être de minimum 50% pour pouvoir prétendre au Label Entreprise Ecodynamique :

1 Etoile(score ≥50%) : Votre entreprise a entamé des mesures de management environnemental et est sur la bonne voie. Continuez de la sorte et vous pourrez obtenir une deuxième ou une troisième étoile.
2 Etoiles(65% ≤ score < 80%) : Vous vous engagez activement dans votre management environnemental.
3 Etoiles(score ≥ 80%) : Votre entreprise est un modèle d’Entreprise Ecodynamique ! Vous êtes exemplaire en termes de management environnemental.

La labellisation se fait pour un site d’activité de l’organisme. Les organismes possédant plusieurs sites peuvent demander un label pour chacun de leurs sites.

Un site d’activité est défini comme une entité correspondant :

  • à un lieu occupé par une entreprise,
  • à tous les équipements, infrastructures et matériaux y étant situés,
  • au lieu où cette entreprise exerce une responsabilité de gestion quant à des activités, produits ou services.

Par conséquence, le logo du Label Entreprise Ecodynamique ne peut être utilisé qu’en relation avec l’adresse et les activités du site labellisé. Il est primordial qu’à l’égard du public, il n’y ait pas confusion entre les sites labellisés et les sites non-labellisés.

Le Label Entreprise Ecodynamique, ISO14001 et EMAS sont des certifications différentes.

Le niveau de reconnaissance du Label Entreprise Ecodynamique reconnait la performance environnementale de l’organisme candidat par l’adoption et la mise en place de bonnes pratiques environnementales. ISO14001 et EMAS se focalisent quant à eux sur la mise en place d’un système de management environnemental.

Il n’est donc pas possible de reconnaître automatiquement les organisations enregistrées EMAS ou certifiées ISO 14001 dans le Label Entreprise Ecodynamique. En revanche, être certifié EMAS ou ISO14001 facilitera votre démarche de labellisation Entreprise Ecodynamique, et ce, notamment parce que certaines obligations légales et bonnes pratiques ne devront pas être vérifiées . La plateforme demandera d’uploader le certificat et validera automatiquement certaines obligations légales et bonnes pratiques selon le certificat fourni.

En effet, parmi les bonnes pratiques en éco-gestion valorisées par le Label, certaines sont demandées dans la certification EMAS ou ISO14001. L’inverse est également vrai : être labellisé Entreprise Ecodynamique est une première étape vers EMAS ou ISO14001.

Le Label a connu une transformation en 2018 et ses critères d’évaluation ne sont plus les mêmes. Par conséquent, si vous souhaitez être labellisé Entreprise Ecodynamique, vous devez postuler à nouveau pour obtenir le Label en créant un nouveau dossier de candidature sur la plateforme du Label. Soyez assuré que le Label, ancienne ou dernière version, valorise les initiatives environnementales. Ainsi, tout ce que vous avez mis ultérieurement en place sera valorisé dans la nouvelle mouture du Label.

Oui, vous pouvez utiliser le logo qui vous a été spécifiquement envoyé par Bruxelles Environnement pour le site d’activité labellisé et qui précise la date d’obtention de votre Label. Si vous possédez plusieurs sites d’activités, vous devez préciser le site pour lequel le logo du Label s’applique. Evitez toute confusion entre les sites labellisés et ceux qui ne le sont pas. Le logo du Label ne peut être apposé sur des produits ou leur emballage.

Il n’y a pas de période limite de validité au Label, vous pouvez donc utiliser le logo avec la date d’obtention aussi longtemps que vous le souhaitez.