Aller au contenu principal
Helpdesk
Une initiative de Bruxelles Environnement

Les biodéchets en Région Bruxelles-Capitale : entre obligation et opportunités

Article publié le 26-04-2022

Les biodéchets en RBC 

Les biodéchets regroupent l’ensemble des déchets biodégradables provenant de deux flux : les déchets alimentaires et les déchets végétaux des parcs et jardins. Les experts estiment qu’en 2050, les biodéchets représenteront 210 mille tonnes[1] dont plus de 40% proviendraient des professionnels. Or, ces déchets peuvent être revalorisés via le compostage ou la méthanisation. C’est la raison pour laquelle, à partir de la fin de cette année, une obligation de tri des biodéchets professionnels sera appliquée en RBC. Tous les secteurs seront concernés (Horeca, établissements scolaires, hôpitaux, commerces et marchés alimentaires, mais également les entreprises privées, les associations et les administrations publiques, qu’elles soient pourvues d’une cantine ou pas, …), et il n’y aura pas de seuil minimum (en termes de quantité de déchets) lié à l’application de cette réglementation.

Un challenge organisationnel…

Cette obligation signifie qu’une nouvelle organisation interne est nécessaire pour trier ces déchets, ainsi qu’un tri externe par un collecteur agréé ou une valorisation in situ (notamment via le compostage en entreprise). Pour ce faire, la qualité du tri sur le lieu de production des biodéchets est primordiale. En termes de précollecte, la mise à disposition de plusieurs poubelles oranges sur les lieux de travail (par exemple, directement dans le réfectoire, ou une par étage) aideront vos collègues à trier à la source et à faciliter la gestion de ce flux.

…qui peut rapporter gros !

Vous avez sûrement déjà entendu l’adage « le meilleur déchet, c’est celui qui n’existe pas ». C’est dans cette logique que nous abordons le gaspillage alimentaire, dont les pertes annuelles dans la restauration traditionnelle sont estimées entre 12.300€ et 33 300€[2].

D’un point de vue purement économique, il est donc très intéressant d’adopter des bonnes pratiques afin de lutter efficacement contre le gaspillage alimentaire. Vous économiserez tant au niveau des achats de la matière première, du travail de préparation et de traitement des déchets. De cette manière, il sera possible d’économiser jusqu’à 35% des frais de vidange de vos conteneurs résiduels. D’après la Food Waste Alliance, sur 1200 entreprises accompagnées en Belgique, 99% ont eu un retour sur investissement positif des mesures prises pour lutter contre le gaspillage alimentaire[3].

Alors, par où commencer ?

  • Nous vous conseillons d’estimer dès maintenant vos biodéchets, soit par pesées, soit par une estimation de volumes, afin d’avoir une vision claire de vos besoins en termes de fréquence et de volume de la collecte.
  • Avant de signer des contrats avec des prestataires de collecte et de traitement, construisez un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire et estimez un objectif de réduction. Cela vous permettra de ne pas devoir collecter une partie qui pourrait être évitée.
  • Dans le même sens, attention à ne pas surestimer vos contenants et ainsi d’éviter des coûts inutiles.
  • Si possible, mettez en place un compostage sur le lieu de votre entreprise afin de valoriser une partie de vos biodéchets.

 

 Les informations se trouvant dans cet article proviennent du webinaire organisé par Bruxelles Environnement le 31 mars 2022. Retrouvez ce webinaire dans son entièreté ici, ainsi que tous les autres évènements des prochaines semaines dans notre rubrique dédiée.

 Le prochain webinaire aura lieu le 5 mai de 14h à 16h et aura pour sujet le tri des biodéchets et la lutte contre le gaspillage alimentaire. Ce webinaire sera complémentaire à celui qui s’est déroulé le 31 mars, et aura un focus plus poussé sur les actions à mener en entreprise.

Vous aimeriez améliorer votre gestion des biodéchets mais vous ne savez pas par quoi commencer ?

Contactez le Facilitateur Biodéchets pour les professionnels pour des conseils personnalisés : biodechetspro@environnement.brussels

[1] De Muynck, Simon & Kampelmann, Stephan & Dávila, Francisco & Dennemont, Laurent & Savino, Jean-Marie & Amaz, Aurélien. (2020). Opération Phosphore – Rapport scientifique 3 : le système de collecte et de traitement des biodéchets bruxellois en 2025.

[2] ADEME, 2019 https://optigede.ademe.fr/fiche/moins-de-gaspi-au-resto-reduction-du-gaspillage-alimentaire-en-restauration-commerciale

[3] https://foodwastealliance.be/wp-content/uploads/2017/01/Catalogue-a4_V2019-1.pdf