Label Entreprise Ecodynamique

Dans les coulisses: interview de Eating Point

Article publié le 01-10-2019

Labellisé en avril 2018, Eating Point est un service traiteur spécialisé en événements d’entreprise de type « business lunch » et « walking dinner ». Petite entreprise de récente création, Eating Point a obtenu la première étoile du Label Entreprise Ecodynamique.

Suivez-nous dans les coulisses pour en savoir plus!

1. Quel a été le cheminement pour arriver au Label Entreprise Ecodynamique ? Y a-t-il eu un élément déclencheur en particulier ?

Être une entreprise bien ancrée dans le monde d’aujourd’hui a été une volonté forte dès les premiers jours d’Eating Point il y a 5 ans. Que ce soit au niveau environnemental ou sociétal, nous avons directement réfléchi à ce qui était possible de mettre en place pour une structure comme la nôtre afin de participer à un monde meilleur.
L’élément déclencheur a été commercial. Certains de nos clients nous ont demandé d’être labellisé afin de pouvoir attester que nos ambitions ne sont pas que de belles intentions.
La décision de se faire labelliser fut vite prise vu que nous étions déjà assez avancés et que le processus à mettre en place allait se faire facilement.

2. Sur quels leviers vous appuyez-vous pour surmontez les différents blocages ? Quelles trucs et astuces partageriez-vous avec d’autres candidats ?

Avoir une société bien ancrée dans le monde d’aujourd’hui est le meilleur conseil que je puisse donner.
S’améliorer par pure conviction, en amont de la candidature au label, permet d’éviter les blocages éventuels et transforme tout le processus en un cheminement très agréable et motivant!

3. Quels sont les principaux avantages / bénéfices obtenus au quotidien grâce au fait d’être inscrit dans une démarche en éco-gestion, en particulier via le Label Entreprise Ecodynamique? Avez-vous des chiffres concrets ?

Le premier bénéfice concret que nous pouvons en tirer est d’avoir eu accès à de nouvelles salles d’événement et organisations publiques. Le marché qui s’est ouvert à nous représente aujourd’hui 10% de notre chiffre d’affaire.
Le second bénéfice, peut-être moins concret mais surement pas moins important, que nous avons pu tirer de nos démarches est d’avoir remis nos engagements en question, d’avoir pu les approfondir et finalement de les avoir améliorés. De plus, cela nous a permis d’entamer une deuxième phase de réflexion autour de la responsabilité sociétale de notre entreprise. Elle portera ses fruits en 2020 lorsque nous mettrons en pratique les nouvelles idées émises.

4. Dans quel domaine avez-vous réalisé le plus d’efforts concernant votre impact environnemental ?

Nous nous efforçons de travailler sur tous les éléments où nous pouvons réduire notre impact environnemental. Que ce soit partager une charte avec nos fournisseurs de nourriture, établir un cahier des charges pour nos menuisiers, analyser les différentes possibilités pour les incontournables supports commerciaux ou encore étudier les différentes possibilités et alternatives pour notre packaging.

5. Comment avez-vous communiqué sur votre label auprès de vos travailleurs et de vos clients ? Comment ont-ils réagi ?

Pour nos clients, nous l’avons simplement mentionné sur notre site web et sur des folders papier. Nous ne le mettons pas spécialement en avant mais nous informons les clients pour qui c’est important. L’équipe a quant à elle été informée et/ou impliquée dans le processus et elle était toujours enthousiaste.

6. Quels sont les défis que vous comptez vous lancer à l’avenir ?

Il nous reste encore à concrétiser et rendre plus tangible une partie de nos ambitions. En particulier autour des attentes que nous avons de nos fournisseurs. Notre défi sera donc de traduire ces belles intentions en actes concrets et forts, applicables et partagés par tous nos fournisseurs.